À propos du chamanisme

Chamanisme et religion

Le chamanisme n’est pas une religion. Même si plusieurs religions découlent de ces anciennes pratiques, en chamanisme, il n’existe aucun système de croyance ou de hiérarchie organisée

Selon la définition tuvaine (Tuva en Sibérie) du terme chamane qui signifie «voir dans le noir» et «guérir», pour qu’il y ait chamanisme, il suffit qu’un esprit volontaire s’allie à un être humain; un être humain dont l’intention est de se connecter au pouvoir de cet allié.

Chamanisme et guérison

C’est par la pratique chamanique que l’être humain s’est instruit sur les techniques de guérison. On retrouve ces techniques sous différentes formes et avec diverses couleurs culturelles chez les peuples autochtones de tous les continents.

Les chamanes se développent comme des spécialistes de l’esprit qui utilisent leur pouvoir spirituel pour comprendre et guérir leur propre personne, les membres de leur communauté, leur habitat et même leur planète.

C’est une approche de thérapie holistique (approche globale) qui procède tant avec les êtres vivants qu’avec les morts ou les lieux.

Chamanisme et danger

Le chamanisme nous donne accès au grand bassin universel de pouvoir, de connaissance et de sagesse. L’intention du chamane doit donc être pure et compatissante afin que ses gestes et ses paroles soient empreints de bonté et transforment le monde pour le mieux.

La pratique du chamanisme transculturel s’accomplit dans l’Amour et la compassion; elle ne nécessite la prise d’aucune drogue ou substance. Pour ces raisons, cette approche chamanique est complètement sécuritaire si elle bien appliquée.

Choisir une école pour recevoir de l’enseignement ou un praticien pour un soin nécessite une décision prise en pleine conscience. L’école doit pouvoir fournir à l’apprenti un cadre sécuritaire et solide avec des personnes expérimentées qui connaissent leur sujet. L’évolution dans le monde des esprits n’est pas anodine ni romanesque. Le praticien, quant à lui, doit savoir ce qu’il fait en choisissant sciemment ses alliés spirituels et en demeurant discipliné.

Chamanisme et empirisme

Le chamanisme ne se laisse véritablement découvrir qu’à travers l’expérience. C’est en vivant l’expérience de la relation avec les esprits, à travers les différentes pratiques techniques chamaniques, qu’une personne entre dans le chamanisme. Les lectures sur le sujet peuvent alimenter le discours, sans plus. Dans ce domaine, seule l’expérience mène à la connaissance.

Pratique ouverte à tous

Comme le dit si bien Sandra Ingerman dans un de ses ouvrages: «La vérité, c’est que tous les êtres humains possèdent les traits et les compétences typiques des chamans, mais que seuls ces derniers en font un art consommé à force d’initiations et d’entraînement.»

Le seul prérequis pour entamer un parcours chamanique est le désir de le faire!

Menu
X